CFA SUP 2000
Rechercher Connexion

Présentation

Pionnier de l'apprentissage universitaire en France, le CFA SUP 2000 reste, depuis 30 ans, l'un des plus importants CFA universitaire au niveau national.

La qualité de l’apprentissage

Le système de management de la qualité mis en place par le CFA SUP 2000 lui permet d'offrir une garantie de qualité dans la pédagogie de l'apprentissage.

Les partenaires pour l’apprentissage

Une collaboration étroite entre les entreprises et les universitaires est la garantie d’une formation d’excellence adaptée au contexte économique.

Le CFA dans les médias

Dans la presse écrite, sur Internet ou en vidéo, les différents médias mentionnent le CFA SUP 2000 et ses formations comme des références dans l’enseignement supérieur.

Devenir apprenti

En choisissant le CFA SUP 2000, l'apprenti concilie des études supérieurs de qualité, encadrées et en prise avec le monde du travail.

Modalités de l'apprentissage

L’apprenti bénéficie des mêmes droits que les salariés de l’entreprise, y compris pour ce qui relève des dispositions conventionnelles.

Le suivi de l'apprenti

L'apprenti est accompagné pendant toute la durée de son contrat par le tuteur pédagogique et le maître d’apprentissage.

Aides et conseils pour l'apprenti

L’apprenti peut bénéficier d’aides diverses lui assurant un soutien dans sa formation.

Recruter en apprentissage

Constituez avec le CFA SUP 2000 un vivier de recrutement de haute qualité pour votre entreprise, vos sous-traitants voire pour vos clients.

Le financement de la formation

Découvrez les modalités de financement des formations en alternance.

Le suivi de l'apprenti

L'apprenti est accompagné pendant toute la durée de son contrat par le maître d’apprentissage et le tuteur pédagogique.

Les avantages de l'apprentissage

Dans le cadre du recrutement d’un ou de plusieurs apprentis, l’entreprise peut bénéficier d’aides diverses.

La semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées (SEEPH)


Du 15 au 21 novembre 2021 a lieu la semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées (SEEPH)


Cette semaine a pour vocation de faire évoluer les mentalités en mettant en lumière les personnes bénéficiant du statut RQTH et de leur ouvrir les portes du marché de l’emploi.

Grâce à tous les dispositifs déployés pour en faciliter l’accès, l’apprentissage est un vrai moyen de favoriser l’accessibilité à l’emploi pour les travailleurs handicapés.

Le statut RQTH


La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) est un statut un statut qui octroie un certain nombre de droits, dont le droit à la compensation du handicap ainsi que d'autres aides visant à faciliter l'insertion professionnelle et l'accès à la formation.

La RQTH est accordée à toute personne dont les possibilités d'obtenir ou de conserver un emploi sont réduites du fait des conséquences de leurs handicaps (physique, sensorielle, mentale ou psychique).

Les personnes ayant ce statut bénéficient d’un certain nombre d’aides et de droits pour accéder plus facilement au marché du travail.

Par exemple :

Aujourd’hui, l'inclusion des personnes en situation de handicap sur le marché du travail progresse, même s'il reste encore du chemin à faire.

Un dispositif unique pour plusieurs actions


Il existe trois organismes incontournables pour les personnes en situation de handicap : L'Agefiph, les Cap Emploi et la CDAPH. Ces interlocuteurs sont essentiels pour l'insertion professionnelle des personnes en situation de handicap.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Le saviez-vous ?
En France, on compte 12 millions de personnes en situation de handicap, soit 1 Français sur 6.
Parmi celles-ci, ce sont plus de 9 millions de personnes qui ont un handicap invisible (soit 80 %). Les handicaps invisibles peuvent prendre des formes très diverses (sensorielles, cognitives, psychiques, maladies chroniques). 67 % des personnes étant en situation de handicap déplorent le manque d’accessibilité des lieux publics et déclarent avoir des difficultés à se déplacer (source : IDDHEA) et 18 % de personnes en situation de handicap sont au chômage, soit 2 fois plus que la population générale. La semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées (SEEPH) est l’occasion de faire évoluer le regard d’autrui et de permettre aux personnes en situation de handicap d’accéder à l’emploi et « de briser le plafond de verre ».

Le handicap ne doit pas être un frein à la recherche d’emploi ni à la formation et toute personne doit pouvoir bénéficier des mêmes droits, quelle que soit l’entreprise qui l’accueille.

Le handicap dans l'apprentissage


Pour les personnes en situation de handicap comme pour les employeurs, l’alternance constitue un vrai atout pour construire ensemble leur avenir. L’apprentissage permet aux personnes en situation de handicap d’accéder à un emploi qualifié et de se former à un métier.

Afin de faciliter le recrutement des personnes handicapées, le contrat d'apprentissage aménagé a été mis en place. Ce contrat est accordé par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) et chaque CFA désigne un référent chargé de l’intégration des personnes en situation de handicap.

Pour faciliter l’apprentissage de l’apprenti handicapé, certaines règles du contrat d’apprentissage sont aménagées :

Le marché de l’emploi s’ouvre petit à petit aux personnes ayant le statut RQTH, car des solutions existent pour compenser les situations de handicap et favoriser l’autonomie et la qualité de vie en alternance des personnes concernées.

Vous êtes apprenti du CFA SUP 2000 et vous souhaitez en savoir plus ?

Contactez notre chargée de mission handicap à accueil-diversite@cfasup2000.fr !

Article rédigé par le CFA SUP 2000 en collaboration avec Isabelle ORIOT – Société Alyzo